Brumath - liste Alternative Démocratique, Sociale et Ecologique, créée pour qu’une réelle opposition existe aux Municipales depuis 2008.

Non à la fermeture de 3 classes dans notre commune !

AUCUNE FERMETURE DE CLASSE A BRUMATH !

Depuis plusieurs mois, les menaces de fermeture de classe dans notre commune inquiètent les enseignants, les parents d’élèves, les élus locaux et tous ceux qui sont attachés à l’avenir de nos enfants.

Le Comité Technique départemental de l’Education Nationale doit se réunir mardi prochain, le 7 avril. C’est lui qui décide des ouvertures et fermetures de classe dans le département.

Il y sera donc discuté de la situation de Brumath. Notre commune devrait être victime de la fermeture de 3 classes (1 à l’école des Remparts, 1 à l’école Robert Schuman, 1 à l’école Pierre Pflimlin) !

Le 9 avril, les organisations syndicales CGT, Force Ouvrière, FSU et Solidaires appellent à une journée nationale de grève contre la politique d’austérité du gouvernement et pour la défense des services publics.

A Brumath, une exigence s’impose : aucune fermeture de classe dans les écoles de notre commune !

Quelles initiatives prendre (participation à la grève du 9 avril, pétition, rassemblement et manifestations…) ? Comment sensibiliser le plus grand nombre et agir le plus nombreux possible contre toute fermeture de classe à Brumath ?

Nous vous proposons de venir en débattre :

Samedi 4 avril à 10H00 au local de la place Fischer

Pour ADSE
Jean-Michel DELAYE
Conseiller municipal
(06 64 49 56 97)

 

Les vœux d’ADSE pour 2015

Nos vœux de résistance et de mobilisation contre les politiques d’austérité et leurs conséquences pour les Brumathois.

{{}}

Le jour même des résultats des élections municipales, ADSE l’avait indiqué clairement : le mandat qui s’ouvrait allait être particulièrement difficile, marqué par la politique d’austérité du gouvernement de Hollande, qui s’inscrit dans la continuité de celle du gouvernement de Sarkozy.

Depuis les élections de mars, la situation a continué de s’aggraver pour les Brumathois :
- Une réforme territoriale qui affaiblit la démocratie locale : création de métropole et d’euro-régions, remise en cause des compétences des communes et des départements,
- Une baisse des dotations de l’Etat qui étrangle financièrement les communes et dont l’une des conséquences est l’augmentation des impôts locaux pour tous les Brumathois,
- Des attaques qui se poursuivent contre les services publics : menace de plusieurs fermetures de classes dans les écoles primaires de notre commune ; réformes des rythmes scolaires ; baisse des services de proximité de la trésorerie de Brumath suite à la fermeture de la trésorerie de Hoerdt.

Dans cette situation, la majorité municipale et son maire Etienne Wolf ont, certes, multiplié les critiques et participé à plusieurs initiatives contre certains aspects de la réforme territoriale, mais sans jamais se prononcer contre le refus de toute politique d’austérité ni exiger le maintien des dotations de l’Etat aux collectivités locales.
Et sans jamais organiser la mobilisation sur des objectifs permettant de rassembler les Brumathois :

LE RETRAIT PUR ET SIMPLE DE LA REFORME TERRITORIALE ET LE MAINTIEN DE TOUS LES SERVICES PUBLICS.

Au contraire, la majorité municipale s’est faite à Brumath le relais de cette politique d’austérité :
- En augmentant les tarifs des services publics municipaux, en particulier la taxe sur les ordures ménagères dont le coût est exorbitant,
- En favorisant la privatisation des services publics municipaux (exemple : mise en place d’une société publique locale pour gérer la petite enfance)
- En ne répondant pas aux attentes urgentes des Brumathois (exemple : absence de réfection de la route qui mène à la déchetterie et au stade municipal qui est dans un état déplorable).

L’exigence de bloquer la politique d’austérité du gouvernement Hollande, et le pacte de responsabilité avec toutes ses conséquences sur Brumath est chaque jour plus urgente. C’est pour cela qu’à l’occasion des vœux de la nouvelle année, ADSE et son conseiller municipal, Jean-Michel DELAYE formulent des vœux de lutte et de résistance pour 2015 et feront tout pour agir dans l’unité la plus large pour :
- combattre toute augmentation d’impôt et de taxes supplémentaires,
- combattre toute fermeture de classes à Brumath,
- combattre pour l’abrogation de la réforme des rythmes scolaires,
- combattre pour le développement des transports publics, seul moyen de favoriser le désengorgement routier de notre commune,

Agir pour le développement des services publics dans notre commune, le retrait de la réforme territoriale et l’abrogation de toutes les lois successives qui ont dépossédé les communes de leurs compétences et mis à mal la démocratie locale, C’EST EN CE SENS QUE SE BAT ADSE

{{}}